Déménager en Suisse avec des animaux

Si vous envisagez de déménager en Suisse avec vos animaux de compagnie, vous pouvez le faire facilement, à condition d'être bien préparé. Les animaux domestiques sont courants en Suisse et la plupart des magasins et des restaurants les autorisent à l'intérieur sans qu'il soit nécessaire qu'il s'agisse d'un animal de service.

Comment faire entrer des animaux de compagnie en Suisse ?

L'une des premières mesures à prendre pour assurer le transfert de votre animal en Suisse est d'avoir la preuve d'un vaccin récent contre la rage. Si vous êtes originaire d'un pays que l'UE considère comme à faible risque pour la rage, vous devrez prouver que votre animal a été vacciné au cours de l'année écoulée.

Si vous venez d'un pays considéré comme à haut risque, votre animal devra être vacciné dans les 30 jours suivant votre arrivée et subir un test du titre antirabique en Suisse dans les trois premiers mois de votre séjour dans le pays. Sur ce site, vous verrez d’autres détails.

En plus du vaccin antirabique, si vous faites entrer votre chien, votre chat ou votre furet en Suisse, il doit être équipé d'une puce électronique compatible ISO à 15 chiffres. La plupart des animaux, y compris les rongeurs et même certains animaux aquatiques, peuvent entrer en Suisse par n'importe quelle frontière. Pour autant que vous fournissiez les documents appropriés, les animaux de compagnie sont rarement mis en quarantaine en Suisse.

Chiens et chats en Suisse

Les jeunes chats et chiens ayant moins de 8 semaines ne peuvent pas être introduits en Suisse. Les chiots et les chatons âgés de plus de huit semaines, mais de moins de trois mois, ne peuvent entrer que s'ils sont encore dépendants de leur mère.

Certaines races de chiens sont interdites d'entrée en Suisse, ou doivent répondre à des exigences spécifiques dans les trois premiers mois de leur arrivée dans le pays. Par exemple, à Genève, certaines races de chiens ne sont autorisées que si vous pouvez prouver qu'elles n'ont pas d'antécédents d'agressivité, qu’elles suivent un cours de dressage en Suisse et qu’elles vivent dans un foyer avec un seul chien